Tutorial (1/2) : Comment déployer une application dans Windows Azure en 1 heure, sans toucher une ligne de code | Jean-Luc Boucho - Blog sur .NET, l'Architecture et Windows Azure

jeudi 7 février 2013

Tutorial (1/2) : Comment déployer une application dans Windows Azure en 1 heure, sans toucher une ligne de code

Vous possédez une application Web qui fonctionne sur vos serveurs, et vous vous demandez s’il est possible de la déployer dans Windows Azure, sans toucher une ligne de code ? Au risque de briser le suspense de cet article, la réponse est OUI ! Et c’est plutôt rapide puisque je vous propose de parcourir les étapes nécessaires, en 1 heure top chrono.

Pour ce type de scénario, nous utiliserons les Virtual Machines : machines virtuelles qui s’exécutent dans Windows Azure, à base de système d’exploitation Windows Server ou même Linux !
 
Dans ce tutorial, j’ai choisi de déployer une application ASP.NET et sa base de données sur une même machine de type Windows Server. Mon exemple est composé de :
  • Une application Web ASP.NET 4.0, basé sur le modèle de projet Visual Studio ASP.NET Dynamic Data générant une interface générique d’édition de base de données
  • La base de données exemple AdventureWorksLT2012_Data que vous pourrez trouver ici
 
Dans la première partie de ce tutorial, nous commencerons par :
  • Etape 1. Créer la machine virtuelle et déployer la base de données
Et dans la deuxième partie du tutorial, nous aborderons comment:
  • Etape 2. Déployer l’application Web
 
Comme vous effectuerez des manipulations sur la plateforme Windows Azure, au préalable, vous devez disposer d’un compte Windows Azure. Noter que vous pouvez obtenir une version d’évaluation gratuite (pendant 90 jours) ici.
 
Puisque nous n’avons qu’une heure, chaque étape est minutée. Vous êtes prêt ? C’est parti !

Etape 1 : Créer la machine virtuelle, et déployer la base de données
  • [0h00] Se connecter au portail de gestion Windows Azure avec votre identifiant de compte Windows Azure: https://manage.windowsazure.com/
  • [0h02] Sélectionner « Nouveau / Calcul / Ordinateur Virtuel / Création Rapide », saisir le nom de la machine, sélectionner l’image « Microsoft SQL Server 2012 Evaluation », choisir un mot de passe pour l’utilisateur « Administrator » (comme la machine sera accessible depuis Internet, ne pas utiliser un mot de passe trop simple tel que P@ssword! ou Password0), puis valider pour « Créer un Ordinateur virtuel »
  • [0h17] Patienter pendant la création, le déploiement et le démarrage de la machine virtuelle. Celui-ci est achevé lorsque le statut est « En cours d’exécution ».

  • [0h18] Pour vous connecter à la machine virtuelle, lancer le « Bureau à distance », indiquer le nom de la machine, de l’utilisateur, et choisir dans « Ressources locales / Autres / Lecteurs » votre disque dur local contenant la sauvegarde de la base de données et le package de l’application web. Valider sur « Connexion ».

  • [0h20] Une fois connecté sur la machine, lancer « SQL Server Management Studio », restaurer la base de données et selon votre choix d’authentification : activer le mode d’authentification mixte et redémarrer l’instance SQL Server (par défaut, SQL Server est configuré avec le mode d’authentification Windows), puis configurer l’utilisateur autorisé à accéder à la base de données

  • [0h25] Toujours avec « SQL Server Management Studio », se connecter à la base de données avec l’utilisateur autorisé (utilisateur « demo » dans cet exemple), et vérifier que les données sont bien accessibles.

  • [0h27] Lancer le Pare-feu Windows, et ajouter une règle d’accès entrant (« Inbound Rules ») pour autoriser au niveau de la machine le port TCP 1433 pour un accès à SQL Server depuis l’extérieur.

  • [0h28] Lancer « SQL Server Configuration Manager », et vérifier que le protocole TCP/IP est bien activé pour SQL Server. Activer ce protocole si nécessaire.

  • [0h29] Revenir au poste local maintenant, et depuis le portail Windows Azure : sélectionner votre machine virtuelle et ajouter un nouveau « Point de Terminaison » pour autoriser au niveau de la plateforme Windows Azure le port TCP 1433 utilisé par SQL Server.
 
  • [0h30] Toujours sur votre poste local, lancer « SQL Server Management Studio » et tester la connectivité à votre base de données hébergée dans Azure. Votre base de données est opérationnelle !
 
 
Bravo, vous avez terminé la première étape ! Votre base de données est déployée, et nous sommes à mi-parcours.

Aucun commentaire: